Mon projet photo féministe

Jusqu’à récemment, je ne m’étais jamais posé de réelles questions sur le féminisme. J’avais entendu parler de personnes qui se battaient pour le droit des femmes (Malala dont j’ai lu la biographie, Emma Watson que je suis beaucoup sur les réseaux sociaux, les Femen,…), de pays où les femmes n’ont toujours pas le droit de conduire ou de voter, et, même si je savais que j’avais la chance de vivre dans un endroit où les femmes ont autant de droits que les hommes, il m’est tout de même arrivée d’être confrontée à certaines injustices. Des injustices où je n’étais pas forcément consciente que c’était dû à mon sexe d’ailleurs. Par exemple, lorsque l’on me demande de faire à manger parce que je suis une femme alors que des hommes sont présents à côté et ne f**tent rien, que l’on me regarde de travers quand je dis que je ne sais pas repasser, quand l’on me dit quand je suis énervée : « mais tu as tes règles ou quoi? », ou encore lorsque je n’osais pas me mettre en mini-jupe par peur de me faire klaxonner constamment par les conducteurs quand j’attendais le bus en sortant du lycée (et je l’attendais parfois pendant une heure). 

Et puis, il y a maintenant un an, j’ai eu une promotion et je suis passée cadre. Alors, peut-être est-ce simplement lié au fait que je suis plus âgée et donc plus consciente des intentions des autres, ou bien est-ce lié à mon « statut », il n’empêche que c’est à ce moment là en particulier où j’ai commencé à ressentir de réelles injustices liées au fait que je suis une femme. Par exemple, selon certaines personnes (et ce ne sont pas toujours des hommes), parce que je suis une femme, je pense d’abord avec mes sentiments et je ne peux donc être objective. Ou encore, parce que je suis une femme, je me dois d’être gentille, patiente et je les choque donc si je deviens un peu trop directive. Parce que je suis une femme, il m’est plus difficile de m’imposer. Parce que je suis une femme, je suis plus mise à l’épreuve et on teste ma légitimité. 

Des exemples comme cela, j’en ai des tas et tous les jours. J’ai appris à vivre avec même si intérieurement j’ai toujours une petite voix qui hurle « mais c’est pas juste! » quand je suis confrontée à ce genre de situation. Du coup, je me suis intéressée aux associations qui luttent au quotidien pour défendre l’égalité hommes-femmes. Car, le féminisme c’est bien cela, c’est se battre pour une égalité. Ce n’est pas comme le montrent certains groupes extremistes, diminuer l’homme pour montrer une suprématie de la femme. Non, le féminisme c’est aussi donner la possibilité aux hommes de montrer leurs sentiments sans pour autant se faire traiter de « femmelettes » ou de « tarlouzes de la nature ». 

Et puis, j’ai eu envie cette année de faire des projets de photographie autour du féminisme. J’avais en effet envie d’apporter ma pierre à l’édifice, de contribuer d’une certaine manière au combat que font tous les jours ces femmes et ces hommes à travers les associations que je suis. Le premier projet que j’ai déjà créé est intitulé « Menstruated is the new sexy » que l’on pourrait traduire comme « Avoir ses règles est le nouveau sexy ». Voici comment j’ai décrit ce projet : 

Cette série de photographies est pour rappeler à tout le monde que les règles sont un processus naturel dans la vie d’une femme. Les femmes n’ont pas à avoir honte d’acheter des produits hygiéniques dans les magasins, une femme n’a pas à chuchoter à une autre femme quand elle demande un tampon ou une serviette hygiénique, elles n’ont pas à cacher leurs produits en allant aux toilettes… 

Je veux montrer à travers ces images que les règles n’ont pas à être un tabou, ça peut être vu comme quelque chose de beau, et même quelque chose de sexy.

Menstruated is the new sexy

Pour voir toutes les photos de ce projet, rendez-vous ici. 

Ce projet est bien sûr le premier d’une galerie photo que j’ai intitulé « From Feminity to Feminism » (De féminine à féministe). Mon projet suivant sera avec une modèle et je souhaite mettre en avant le fait que les femmes sont fortes, qu’elles sont aussi capables que les hommes, qu’elles ne sont pas de petites choses faibles qu’il faut sauver et que les hommes aussi peuvent avoir des émotions et des sentiments. Je suis d’ailleurs encore en train de travailler sur le genre de shooting que je vais faire et qui se déroulera en Juin si tout va bien. Je vous tiendrai donc au courant de l’avancement, certainement via instagram ou la newsletter. 

Et vous, avez-vous déjà été confronté à des injustices liées à votre sexe? Qu’avez-vous fait, qu’avez-vous ressenti?

mon_projet_photo_féministe_1001projets.PNG

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s