Pourquoi je donne mon sang?

A l’occasion de la journée internationale du don du sang (c’est le 14 Juin exactement), je voulais écrire un petit article pour vous inciter vous aussi à donner votre sang. Alors je vois déjà à travers l’écran les têtes que vous devez faire. Le don du sang est en effet quelque chose qui en rebute plus d’un, notamment à cause de la peur des aiguilles ou même de la peur de la vue du sang,… 

De mon côté, j’avoue être chanceuse car je ne suis touchée par aucun de ces maux. Bien sûr, me faire prélever du sang n’est pas mon passe-temps favoris mais je ne tourne pas de l’oeil à la vue d’une simple seringue. 

Pour autant, pendant des années je n’ai pas donné mon sang. Il faut dire que j’ai toujours été un petit gabarit et pendant des années je pesais moins de 50 kg (l’une des conditions pour pouvoir donner son sang est de peser au moins ce poids). Et puis, vint le jour où j’ai eu la possibilité de le faire et, comme pour beaucoup de choses et comme beaucoup de gens, j’ai procrastiné. 

Figurez-vous que je suis de rhésus O-. Je ne sais pas si ça vous parle mais c’est ce que l’on appelle « donneur universel », cela signifie donc que mon sang peut s’adapter à absolument tout le monde. C’est donc le groupe sanguin le plus recherché car le plus utilisé (en cas d’urgence, les médecins ne vont pas chercher pendant 100 ans pour savoir de quel groupe sanguin vous êtes, ils vont se contenter de donner ce type de sang). 

Donc j’ai toujours eu cette culpabilité, cette petite voix qui me disait que si je gardais mon sang, c’était simplement très égoïste de ma part car je pouvais certainement sauver plein de vies. Sauf que je ne savais pas comment donner mon sang, quand avaient lieu les collectes, etc (il faut dire aussi que je ne prenais pas le temps de me renseigner). Par hasard, l’année dernière, j’ai vu que ma ville organisait une collecte à quelques minutes de chez moi. Coup de bol, j’étais en repos ce jour là. J’ai donc pris mon courage à 2 mains et y suis allée. 

don_du_sang-6.jpg

 

Voici comment se déroule le don du sang

Tout d’abord, on vous remet un questionnaire d’ordre médical à remplir. Puis une fois rempli, vous devez vous inscrire si c’est la première fois en donnant vos coordonnées à des « secrétaires ». Si vous ne savez pas votre rhésus sanguin, pas de panique, on pourra vous donner l’information lors de votre don suivant. 

Par mesure de sécurité, votre sang sera analysé avant d’être donné et vous recevrez un courrier si vous êtes atteint d’une maladie (votre sang cependant ne pourra être utilisé). 

Vient ensuite la visite du médecin (très brève): il ou elle vous aide à finir de remplir le questionnaire si nécessaire, vous pose des questions complémentaires et prend votre tension. 

Puis, vient le moment du don. Sachez que les bénévoles sont très attentifs à votre bien-être. Vous serez donc allongé(e) pour le faire et vous devrez malaxer une petite balle en caoutchouc pendant quelques minutes le temps que le sang soit prélevé. Ils vous conseillent de ne pas vous relever trop vite à la fin pour ne pas avoir la tête qui tourne. 

Une fois debout, c’est le meilleur moment: celui du goûter. En effet, après chaque don sont proposés des viennoiseries, sandwichs, bonbons, boissons… Ce petit en-cas est là pour vous récompenser de votre don, mais aussi et surtout pour ne pas vous laisser partir sans être sûr que vous ne vous sentiez pas mal derrière. Après tout, on vous prélève du sang donc cela peut être dangereux. Une fois encore, les bénévoles seront là pour vérifier que vous vous sentiez bien, que vous n’avez pas la tête qui tourne, etc. 

Le don en lui-même ne dure même pas 10 minutes. Il faut cependant bien compter une bonne heure (voire 1h30) pour l’intégralité. Bien sûr, la première fois est un peu plus longue car vous devez donner vos coordonnées mais le questionnaire et le passage du médecin sont obligatoires à chaque don. 

don_du_sang-3.jpg

 

Important à savoir

Afin de savoir si vous pouvez faire un don, un test sur le site de l’EFS existe, le voici.

Sachez qu’il n’est pas conseillé de faire des dons trop souvent. Il faut en effet que ceux-ci soient espacés de 8 semaines minimum, avec un maximum de 4 dons par an pour les femmes et 6 pour les hommes. 

Vous pouvez retrouver les informations des prochains dons organisés autour de chez vous ainsi que les sites de collectes à l’année sur le site de l’EFS ou bien sur leur application Don du sang.

DON DU SANG DON DU SANG 2

Après votre don, si vous avez un compte sur le site ou l’application, vous pourrez voir combien de vies vous avez sauvé grâce à votre don. Cette petite information toute bête permet de donner du sens à votre don et de sentir que vous avez fait quelque chose d’utile. 

 

Alors, et vous, c’est pour quand votre prochain don?

 

pourquoi_je_donne_mon_sang.png

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s