Préparation du mariage – Étape #2

Je vous avais annoncé il y a tout juste deux mois une superbe nouvelle: l’annonce de mon futur mariage au Printemps 2020. J’étais à ce moment là au tout début des préparations et je vous invite d’ailleurs à lire mon précédent article si ce n’est pas encore fait afin de lire les 4 premières étapes du lancement de l’organisation. Ces deux derniers mois je pense avoir bien avancé sur les préparatifs et je me suis dit qu’il était donc temps de faire un point afin de vous dire où j’en étais. Voici ce qui a été fait depuis : 

 

1. La décision de la liste d’invités

 

Je pense l’avoir déjà dit précédemment, je ne suis pas une grande fan du mariage. A la base, je ne pensais pas me marier (je suis déjà pacsée depuis plus de 3 ans) et c’est finalement plus pour revoir tous nos amis et toute notre famille que nous avons voulu organiser cet événement. Pourtant, quand nous avons pris la décision de nous marier, nous avons voulu le crier sur tous les doigts. D’ailleurs, je me suis assez vite empressée de l’annoncer sur le blog 😉

Cependant, très vite se pose la question du « qui viendra ?». Il y a des réponses évidentes comme: les parents, les témoins, les amis proches… Et puis il y a des réponses beaucoup moins faciles comme : les cousins? les oncles et tantes? les conjoints des invités? les amis qu’on a perdu de vue? Très vite il a donc été nécessaire de trancher. 

organisation_mariage_1001_Projets-4

Pour ma part, j’ai toujours préféré un petit mariage intime à un grand avec 100 ou 200 invités. Je me suis donc mise dès le début une limite de 30 personnes au total (nous incluant avec mon chéri) pour restreindre la liste des invités. Le chiffre 30 me paraissait idéal car il était selon moi le nombre maximum pour pouvoir passer du temps avec chacun des invités, sans pour autant que cela fasse trop ridiculement petit. 

Avec 30 personnes, il a donc fallu faire des « sacrifices » et n’inviter que les personnes les plus proches. Nous avons donc eu quelques moments désagréables comme certains membres de la famille qui n’ont pas compris pourquoi untel ou untel n’était pas invité. Mais après tout, c’est notre mariage et c’est donc notre droit de ne pas souhaiter voir ces personnes en ce jour si particulier. 

 

2. L’élaboration d’un budget par catégorie

 

Avec le nombre de personnes défini, il a été plus facile de commencer à élaborer un budget détaillé avec des dépenses précises par catégorie. Je me suis aidée à partir de ce moment là d’un tableau Excel (enfin Numbers, je suis sur Mac) où j’ai depuis ajouté plusieurs onglets (ce qu’il fait qu’il est devenu ma base de travail pour l’organisation en général). J’ai ainsi pu partir de mon budget maximum et faire une répartition par catégorie, mais également des simulations pour chaque dépense. Exemple: que ce passe-t-il si je mets plus dans la salle? et moins dans la nourriture? etc. 

organisation_mariage_1001_Projets-2

Pour le budget global, j’avais également un montant bien précis en tête, déjà car cela dépendait des sous que nous avions mis de côté, mais également car j’avais un montant psychologique que je ne voulais pas dépasser. Ici encore, tout dépend de comment l’on voit son mariage. Toujours donc sur mon idée de mariage intime avec le nombre d’invités restreint et d’un événement qui ne fasse pas trop « princesse » ou conte de fées, je ne voulais donc pas mettre une somme trop importante dans ce mariage. 

 

3. La recherche et la réservation de la salle

 

J’ai fait la petite erreur de poser la date de mariage à la mairie avant d’avoir la salle. En le faisant, je ne me rendais pas compte qu’il serait si difficile de trouver une salle de réception dans l’endroit où j’habite. J’avais en effet repéré depuis quelques temps une salle des fêtes et j’étais persuadée que celle-ci serait libre à la date que j’avais choisie. Aussi, quand j’ai appris qu’elle était occupée, j’ai littéralement paniquée et me suis lancée dans une recherche acharnée d’une autre salle. 

J’ai donc passée presque une semaine de vacances à faire des recherches, envoyer des emails pour des devis ou des demandes de disponibilité, appeler les endroits pour plus d’informations ou les relancer, réfléchir à d’autres endroits, d’autres solutions ou d’autres types de salles… Bref, j’ai mis donc près de 7 jours et contacté plus d’une trentaine de salles dans la région où nous habitons avant d’hésiter entre deux endroits qui étaient à la fois dans notre budget, à une taille convenable (les salles de 200 m2 pour 30 personnes c’est pas génial) et dans un style ou une ambiance qui nous correspondaient. 

Mariage_1001-Projets6

Nous avons finalement opté pour une salle qui fait salon de thé au Jardin du Point du Jour, un jardin remarquable en plein milieu des champs de la Seine-et-Marne. Cet endroit a été un vrai coup de coeur quand nous l’avons visité et nous sommes très heureux de l’avoir trouvé. Qui plus est, la salle a beaucoup de cachet, nous avons tout ce qu’il nous faut sur place (une cuisine, des tables et chaises, de la vaisselle en location…) et tout ça pour un prix vraiment raisonnable. 

 

4. La création et l’envoi des faire-parts

 

Une fois la salle trouvée, je me suis lancée dans la confection de faire-parts maison. J’ai acheté tout d’abord un choix de papiers un peu épais trouvé à Action, rechargé les cartouches d’encre de mon imprimante (une standard), créé le design des faire-parts sur un simple document Word (enfin Pages chez Mac) et me suis lancée dans l’impression et la découpe lors d’une après-midi. 

L’originalité se trouvait dans la photo. En effet, je suis partie sur l’idée d’ajouter au faire-part une photo polaroid. C’est une collègue qui m’en a donné l’idée et j’avais tout de suite accroché quand elle m’en avais parlé. Je trouvais en effet sympa d’ajouter cette photo qui soit détachable car, moi qui ne suis pas très matérialiste, j’ai tendance à jeter ce genre de choses une fois reçu, mais par contre je ne jette jamais une photo. Je me suis donc dit que si les invités recevraient le faire-part et qu’ils le jetaient, ils pourraient toujours conserver la photo dans un album ou une boite et cela leur ferait un souvenir. 

Mariage_1001-Projets7

Nous nous sommes donc amusés un dimanche ensoleillé, avec l’aide du témoin de mon chéri, à faire un shooting photo avec mon appareil polaroid dans notre jardin. Nos invités ont donc pu recevoir une photo différente à chaque fois, une qui leur était dédié en quelques sortes.

 

5. La recherche et la réservation des hébergements pour les invités

 

Lors de l’élaboration de mon budget de départ, je n’avais pas prévu les hébergements pour les invités car cela faisait dépasser mon budget initial. Cependant, nous avons eu ensuite la surprise d’apprendre que nous recevrions un coup de pouce financier dans l’organisation. Nous avons donc décidé d’ajouter l’hébergement et avons trouvé deux grands gites dans les environs de la salle et les avons réservé. Ce qui était à la base un mariage champêtre s’est donc transformé en week-end à la campagne pour le plus grand plaisir de nos invités et pour nous également. 

 

6. La réservation du voyage de noce

 

Nous mettons ce voyage sur le compte du « voyage de noce » mais nous avions déjà prévu dans tous les cas de partir au Japon au Printemps prochain. Nous avons donc trouvé sympa de combiner les deux en même temps afin de l’appeler comme cela. Le Japon est une destination qui fait rêver mon chéri depuis des années (d’aussi loin que je le connaisse il a toujours été fan de la culture japonaise et en particulier des manga et des sushis, c’est même lui qui m’y a initié) et pour ma part cette destination m’a toujours intriguée.

Mariage_1001-Projets4

Nous avons donc réservé les billets d’avion, réfléchi au circuit que nous allions faire et réservé une bonne partie des hébergements. Mais je m’arrête là et je vous en dirais plus dans un article directement dédié à ce sujet. 

 

7. La recherche et l’achat de la robe de mariée

 

Après des semaines de réflexion, de comparaison de robes sur Pinterest et sur les sites de boutiques de robes de mariage, j’ai finalement dédié une journée complète à la recherche de ma robe de mariée à Paris. A cette occasion, une amie est venue m’aider et me soutenir et je ne peux que vous recommander d’être accompagnée car il est très difficile parfois de se projeter ou tout simplement pour moi de se décider sur la robe en question. 

Pour cette journée j’avais pris 3 rendez-vous dans des boutiques spécialisées à Paris et j’avais vu sur internet qu’un quartier de la capitale est surnommé le « quartier du mariage » où il y a des robes à des prix très variés (de 100 à 1500 euros). Celui-ci est en effet situé principalement sur le Boulevard de Magenta, entre la Gare du Nord et la station Barbès Rochechouart. Armée de ces informations, nous nous sommes donc lancé dans cette journée fatigante, stressante mais aussi amusante (quand même) d’essayages de robes. 

Moi qui prends difficilement une décision, j’ai dû essayer plus d’une vingtaine de robes avant de finalement choisir celle qui m’accompagnera lors de cette journée. Je ne peux vous la montrer (le chéri va passer par là donc impossible) mais je sais que j’ai bien choisi car elle correspond à la fois à mon style, à mon caractère et à mon budget.  

 

8. La réflexion sur le repas et la décoration

 

La prochaine étape qui est donc toujours en cours est la réflexion sur le repas et la décoration. Ce sont les deux gros pôles sur lesquels nous travaillons actuellement avec le chéri, aidé notamment de nos parents. Mais nous réfléchissons également sur les autres choses comme les photos et vidéos, la musique, l’animation, etc. Bref, une organisation qui n’est pas de tout repos!

 

Et vous, avez-vous déjà organisé un mariage ou êtes vous en train d’en planifier un? Comment l’organisation se passe-t-elle/s’est-elle passée?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s